tuktuk-adventure

Our gallery

Iran : Yazd aux portes du désert

Située en bordure du désert Dasht-e Kevir, la ville de Yazd fut une halte principale sur la route des caravanes.

Yazd aux portes du désert

Dans cette ville le style de vie y est beaucoup plus traditionnel que dans les autres métropoles iraniennes avec tout ce que cela induit. 

Contrairement à Téhéran ou Ispahan, vous y croiserez beaucoup moins de femmes portant un voile délicatement posé sur l’arrière de leur chevelure. Ici le tchador noir est couramment porté.

mollah déambulant dans la ville de Yazd

Paradoxalement, les devantures quant à elles regorgent de magnifiques toilettes….

étalage de magasin de robes de soirées avec 7 mannequins en vitrine

Devanture d’un magasin de Yazd

YAZD RESTE UNE CITE PIEUSE 

hébergeant une importante communauté zoroastrienne…

Cela ne vous empêchera pas de croiser dans les rues de nombreux religieux et mollahs.

Mollah montant dans une peugeot

 

trois hommes en habit traditionnel sortant de la mosquée

Scène de rue à Yazd

UN HABITAT TRADITIONNEL

Ici l’habitat reste avant tout traditionnel avec ses murs caractéristiques en pisé ou en brique, ses toits plats ainsi que ses célèbres « tours du vent ».

Ruelle de la ville de yazd

Ruelle de Yazd aux murs en pisé

N’hésitez pas à vous perdre dans ce dédale de petites ruelles …vous y ferez de très belles découvertes

détail de la porte d'une maison particulière de Yazd

Porte et son heurtoir

dôme de la prison alexander de yazd

Entrée de la « prison d’Alexandre »

Des anciennes maisons Qajar à visiter

vue d'ensemble de la cour de la maison Lariha à yazd

Cour de la maison Lariha, de l’époque Qajar

 

fenêtre de la maison lariha

trois fenêtres et la maison Lariha

 

détail des portes et vitraux d'une ancienne maison bourgeoise

 

vieille ville de yazd

Rue de Yazd

petite rue du vieux Yazd et ses tours du vent

Le vieux Yazd

quatre tours du vent entourant la citerne d'eau à yazd

Citerne d’eau et ses tours du vent

Les tours du vent (Bâdgir) ne servent pas seulement à ventiler les maisons mais elles permettent surtout de rafraichir l’eau . En effet, depuis des siècles les iraniens grâce à un système ingénieux et complexe de « qanât » ( de canaux souterrains) ont transportés de l’eau du pied des montagnes jusqu’à leurs habitations, rendant ainsi l’été bien plus supportable.

Dessin expliquant le fonctionnement d'un qanât et d'une tour du vent

Tableau explicatif des qanâts et tours du vent

escalier descendant dans le qanat

Descente dans le Qanât du musée de l’eau à Yazd

A VISITER

BON PLAN : Un petit musée à ne pas manquer : Le musée de l’eau.

Après la visite, le système des qanâts n’aura plus de secret pour vous.

Vous trouverez ce musée, installé dans l’enceinte d’une vieille maison qadjar, quasiment au coin de la rue « Imam » et de la rue « Qiyam » (de l’autre côté de la place Amir Chaqhmaqh sur le côté droit quand vous avez le pishtaq dans votre dos. Musée mal signalé, vous risquez de passer devant sans vous en rendre compte)

cour intérieure du petit musée de l'eau

Cour du musée de l’eau à Yazd

fenêtre du musée de l'eau

Bâtiment du musée de l’eau à Yazd

tour du vent, badgir, de la maison de force de Yazd

Tours du vent donnant sur la place du complexe Amir Chaqmaq à Yazd

La place Amir Chaqmaq attire tous les touristes. C’est le centre de la vieille ville.

Une place à voir et revoir à plusieurs moments différents de la journée pour son éclairage, son ambiance parmi les locaux…

façade éclairée de yazd avec son pishtaq

La place Amir Chaqmaq de nuit avec son monumental pishtaq d’un ancien théâtre religieux

bassin avec fontaines au premier plan et pishtaq de l'ancien Tekyeh à Yazd

Vue de la place Chakhmaq à Yazd

structure de poutrelles de bois chevillées

L’un des nakhl que l’on peut voir à Yazd, ici sur la place Amir Chakhmaq

banderole islamique sur le fronton d'une mosquée

Slogan islamique et photos de Khomeini et Khamenei

A quelques centaines de mètres de là, la mosquée du Vendredi (Masdjed-e Djomeh) dont le pishtaq est surmonté de deux impressionnants minarets.

portail de la grande mosquée de Yazd

Entrée de mosquée du vendredi

boutique de souvenir, ses tapis et cartes postales

Arrivée vers la mosquée du vendredi à Yazd et ses boutiques de souvenir

ouverture sur la cour intérieure de la mosquée de yazd

Intérieur de la mosquée du vendredi

bassin aux ablutions dans une mosquée de Yazd

Bassin aux ablutions

un couple assis dans la salle des prières

Salle des prières

sièges et table de la salle des prières de la mosquée du vendredi de yazd

Sièges dans la salle des prières

femme en tchador

Femme priant dans la fosse du mirhab de la mosquée du vendredi

homme priant et posant son front sur une turbah

Homme en train de prier à la mosquée du vendredi (Masdjed-e Djomeh), le front posé sur une turbah

UNE VIE ÉCONOMIQUE RICHE

La ville de par son dynamisme économique et commercial a retrouvé de sa superbe. Par le passé, elle fut connue pour ses textiles et filatures. Aujourd’hui une partie de son artisanat se base sur ces fameux Ikat

fils multicolores tendus avant d'en faire des bobines

Préparation des bobines de fils pour le tissage d’Ikat

 

zoom sur l'appareil permettant de tisser des Ikat

Zoom sur le métier à tisser

Bobines de fils multicolores utilisées pour le tissage d'Ikat à Yazd

Bobines de fil pour le tissage d’Ikat

zoom sur un ikat

Ikat

écheveaux de fils accrochés au mur

Écheveaux de fils pour tisser des ikats

Un regain d’activité économique qui s’est fait sentir depuis le début des années 90

boutique du réparateur de machines à coudre

Réparateur de machines à coudre

boutique de machines à coudre à Yazd

vaisselle de bric et de broc

Magasin de vaisselle

femme en tchador faisant ses courses à yazd

Epicerie iranienne

devanture d'une épicerie de Yazd

Épicerie à la devanture remplie de chapelets de saucisses

Minuscule boîte métallique et son cireur de souliers à Yazd

La boutique du cireur de chaussures

homme réparant une chaise haute en acier

Artisan de Yazd

Mais cette cité ne serait pas ce qu’elle est sans ses célèbres « maisons de force » (Zurkhâneh).

cirque et masses du zurkane de yazd

La salle du Zurkhaneh de Yazd avant l’entrainement

peinture montrant des hommes pratiquant le Zurkane

Peinture sur le mur du zurkane de Yazd

différentes masses du zurkane de yazd

Masses au zurkhaneh de Yazd

« Ce n’est pas tant un sport qu’un rite de chevalerie, dans lequel le contenu mystique est fortement présent: l’endurcissement du corps, la maitrise de soi la noblesse du combat sont solidaires et forment un art de vivre complet » – Source: Guide culturel de l’Iran de Patrick Riggenberg.

Je ne saurais que trop vous conseiller de lire ce livre d’une richesse incroyable et/ou de vous plonger dans CE SITE internet.

QUELQUES BONS PLANS

Hôtel JUNGLE

Un très bon petit hôtel (7 chambres) situé dans le vieux Yazd. Chambre climatisée (décoration basique mais literie impeccable).

30$ / nuit pour une double en 2016

Il est situé juste à côté de l’hôtel Kohan (où l’on peut se rendre pour y dîner le soir)

Très bon petit déjeuner à prendre en étage sur la terrasse de l’établissement.

Hôtelier très serviable. Possibilité de négocier la location d’un véhicule privé + chauffeur à prix raisonnable pour vous rendre d’une ville à l’autre si vous ne souhaitez pas prendre les transports en commun.

façade du Bed & breakfast de yazd le jungle

Entrée de l’Hôtel JUNGLE à Yazd

deux lits jumeaux au b&b jungle

chambre double et climatisée à l’hôtel Jungle

BUIBUI Restaurant sur l’avenue Imam en venant du Jungle Hôtel et en allant vers la place Amir (côté droit de l’avenue) : minuscule sandwicherie où l’on peut commander de bons falafels:

4 falafels + 1 bière locale (sans alcool) + 1 grande bouteille d’eau + 1 grand fanta + 4 petites bouteilles de coca = 175 000 Rials  (soit moins de 5€)

 

POUR LA VUE DE NUIT de la place Amir Chaqhmaqh 

rejoignez à l’étage la terrasse du restaurant de Pizzeria de cette place.

En revanche ne vous attendez pas à y déguster une bonne pizza ou un bon hamburger….

devanture la nuit du restaurant sito

Devanture du restaurant de pizza sur la place Chakhmaq

DROITS D’ENTRÉES DE DIFFÉRENTS SITES

Tarifs 2016Attention le budget « visite » est souvent conséquent puisque nous payons le tarif touriste (ne pas hésiter à négocier fermement la gratuité ou semi gratuité pour les enfants)

Musée de l’eau : ouvert de 8H00 à 19H30 – 150 000 Rials / personne

Mosquée du vendredi : 80 000 Rials / personne

Lari House : 100 000 Rials / personne – Jeunes enfants gratuits

Alexander prison : 150 000 Rials / personne – Enfants gratuits en négociant (ado inclus)

Zurkhaneh : 100 000 Rial / personne + Visite du réservoir

 

Pour plus d’informations, reportez-vous à la rubrique « Bons Plans Iran » de notre site ou sur Galerie Photo pour Ispahan ou encore nos autres villes iraniennes.

Si vous avez aimé ces photos et ces bons plans, ou si vous avez des commentaires à nous faire part, n’hésitez pas à nous le dire en nous envoyant un message.

 

 

Next Post

Previous Post

© 2019 tuktuk-adventure

Theme by Anders Norén